Retrouvez la présentation faite lors de l'AG du 14 juin
Retrouvez la présentation faite lors de l'AG du 14 juin 

ASA VILLA DU PRÉ-SAINT-GERVAIS
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE DU 9 JUIN 2015
RAPPEL DE L'ORDRE DU JOUR :

1. Rapport d'activité de l’Association
2. Présentation des comptes financiers
3. Déploiement des lampadaires type « Rétro » à l’ensemble du territoire de la Villa-du-Pré
4. Concours portant sur le choix du logo emblématique

Les propriétaires dûment convoqués se sont réunis ce jour à 20H30 dans la Maison des Associations sise au Pré Saint Gervais – 3 Place Anatole France.
La séance est ouverte à 20H 30 par M. GRANDCLAUDE, Président. Le quorum (334) n’étant pas atteint, l’Assemblée doit patienter jusqu’à 21H00 pour commencer à délibérer. A 21H00, 293 voix représentées sont comptabilisées.
Le syndicat est représenté par six de ses membres. Claire GILIBERT et Claude GERBET, ne pouvant participer, sont excusés.


1. M. GRANDCLAUDE présente d’abord le rapport d’activité.
A) « D’abord, nous avons fait réaliser les travaux de rénovation de chaussée votée lors de l’assemblée générale précédente.
Comme nous nous y étions engagés, nous avons mené cette procédure dans le respect des procédures définies dans les statuts et avons donc sollicité les devis de plusieurs entreprises. Compte tenu des réponses obtenues, nous avons opté pour la réfection complète de l’Avenue des Marronniers, ce qui permet d’importantes économies d’échelle par rapport à la réfection du seul haut de l’avenue.
La réfection du début de l’avenue des Acacias a également été réalisée en même temps avec un financement de la municipalité.
Au sujet des travaux, nous avons également rénové l’escalier situé en haut de l’avenue des Marronniers et terminer la rénovation de l’ensemble des trottoirs de la Grande Avenue.
Nous avons également fait poser un nouveau tableau d’affichage sous le porche afin de mieux échanger avec vous, vous informer et même vous solliciter quand nécessaire.
B) En ce qui concerne l’éclairage, nous avons fait poser un nouveau modèle de lampadaire avenue des Sycomores.
Le problème auquel nous étions confrontés est que le modèle de lampadaire actuellement déployé dans la Villa (les grosses boules de verre) ne se fait plus. Il fallait donc définir un nouveau modèle de lampadaire pour nos rues. Votre syndicat a donc décidé de choisir ce nouveau modèle de lampadaire, de réaliser un pilote avec un seul lampadaire et d’obtenir le
retour des propriétaires sur ce pilote avant d’aller plus loin. - En ce qui concerne le modèle, votre syndicat s’est porté vers un modèle de type « rétro XIXème siècle ». La première raison est que ce modèle est intemporel et nous n’avons donc pas vraiment de risque quant à sa pérennité. Nous voulions éviter un modèle trop marqué, trop à la mode avec le risque qu’il ne se fasse plus d’ici quelques années. Ensuite, ce modèle nous a semblé bien correspondre à l’esprit que nous avons de la Villa du Pré et nous permets de nous démarquer par rapport au reste de la Ville du Pré et d’affirmer la spécificité de la Villa. Si le style de lampadaire est rétro, nous n’en avons pas moins adopté un lampadaire moderne, fonctionnant à LED plutôt qu’à ampoule classique et avec un déflecteur afin de concentrer les rayons lumineux vers la chaussée, là où les gens circulent, plutôt que d’éclairer les façades des maisons. Une petite précision, l’installation du lampadaire n’est pas complètement terminée car il reste encore les vitres à poser.
Une fois un lampadaire installé, nous avons sollicité votre avis sur ce pilote, d’abord via le nouveau tableau d’affichage, ensuite par e-mail et ainsi qu’en parlant avec les propriétaires de la Villa que nous rencontrions dans la rue.
Je dois avouer que les retours que nous avons reçus sont tous très positifs et que vous plébiscitez ce modèle rétro.
Il nous reste maintenant à définir les prochaines étapes en ce qui concerne le chantier de l’éclairage et nous allons solliciter votre avis à ce sujet plus tard dans la soirée.
C) En ce qui concerne la fibre optique, force est de constater que le chantier n’avance pas à la vitesse que nous l’aurions souhaité malgré les relances nombreuses que nous avons fait.
La bonne nouvelle concernant la fibre, c’est que le chantier d’installation a démarré. Vous ne l’avez sans doute pas remarqué, mais les armoires de répartition desservant la Villa ont été posées fin 2014. Elles se trouvent à l’extérieur de la Villa, face au porche.
Malheureusement, les travaux ont dû s’interrompre pour un motif assez ubuesque. En effet, la fibre étant posée en aérien dans les zones de la Villa où les réseaux ne sont pas enfouis, il a fallu demander à EDF confirmation que les poteaux pouvaient bien supporter la charge supplémentaire liée à la pose de la fibre sur ceux-ci.
La demande a été faite en Novembre et EDF a normalement un délai de 2 mois pour répondre. Le problème est qu’ils n’ont pas tenu ce délai et que la réponse n’est finalement arrivé qu’en Mai, et encore nous avons dû intervenir plusieurs fois pour que les choses avance. Le chantier doit donc repartir incessamment sous peu et la fibre installée avant les départs en vacances. Compte tenu du délai légal de 3 mois pour publicité auprès de l’ensemble des opérateurs, j’espère que vos foyers pourront être reliés à la fibre d’ici la fin de l’année.
D) En ce qui concerne nos arbres, nous avons continué notre programme de réhabilitation de notre parc.
C’est ainsi que nous avons fait abattre 2 arbres devenus dangereux, fait enlever une souche qui subsistait et avons fait planter 4 nouveaux arbres.
E) Finalement, nous vous proposons d’adopter un logo pour identifier la Villa.
Nous avons émis plusieurs propositions de logo et nous vous avons sollicité également vos propositions. »
Les membres de l’Assemblée sont alors invités à exprimer leurs questions.
Celles-ci portent sur les points suivants :
 L’élagage : la personne reproche un élagage ayant trop amputé les arbres et fait à une période qui ne leur conviendrait pas.
o Réponse : le mois de novembre, date à laquelle l’élagage a été effectué, est le moment adéquat. En outre, c’était une condition de mise en place du chantier fibre optique. En règle générale, l’élagage est réalisé à un rythme tri-annuel.
 Sécurité : il est rappelé qu’à ce jour, les Agents de Surveillance de la Voie Publique (ASVP) ont pour mission essentielle la règlementation des véhicules qui ne respectent pas la règlementation du stationnement. Une police municipale est en cours de création pour le mois de septembre 2015.
 Escalier situé sur le terrain du lot 33 : cet escalier est privatif. Il n’existe pas de droit de passage. Le bailleur social FRANCE HABITATION, qui exploite ce lot appartenant au périmètre de la Villa-du-Pré et a choisi de fermer ce passage en remplaçant le portail, est dans son droit.
 Avenir de l’ASA Villa-du-Pré : plusieurs membres de l’Assemblée souhaiteraient que la réintégration du territoire de la Villa-du-Pré dans une gestion municipale soit étudiée et qu’un nouveau contact soit pris avec les Service de la Mairie à ce sujet. Cette demande est motivée par l’idée de faciliter la gestion, la Municipalité disposant, pour les mêmes missions, de moyens plus importants que l’ASA. Didier HEROUARD nous informe que cette question avait été évoquée avec la Mairie par le passé, aboutissant à la conclusion qu’une réintégration n’était pas envisageable. La question suivante est posée à l’Assemblée : Une étude de la reprise de la gestion du territoire de la Villa-du-Pré par la Municipalité doit-elle être programmée ?
o 34 voix s’expriment en faveur de cette étude.
o 31 voix s’abstiennent.
o En conséquence, ce point ne fera pas partie du travail du syndicat sur l’exercice 2015.
 Réfection de la chaussée Avenue des Marronniers : pourquoi n’a-t-on pas retenu un enrobé gravillonné rouge ?
o Réponse : c’est un faisceau de raisons qui n’a pas permis de choisir cette option (son coût, la pente de l’avenue qui est trop forte, un objectif d’uniformité entre les voies, et enfin le fait que ce revêtement se détériore plus rapidement).
 Encombrants : une action visant à faire respecter la règlementation en matière d’enlèvement des encombrants va être mise en oeuvre par le syndicat (distribution de prospectus dans les boîtes à lettres, information sur le site de l’ASA et par le tableau d’affichage à l’entrée de la Villa).
Les questions étant épuisées, il est procédé au vote du rapport d’activités : ce dernier est approuvé à l’unanimité des personnes présentes ou représentées.


2. M. BOUHANDA, Comptable du Trésor Public, présente ensuite le rapport financier de l’Association Syndicale Autorisée. M. BOUHANDA rappelle que le budget doit être décidé avant le 31 mars pour chaque exercice. Une deuxième règle est celle de l’équilibre entre section de fonctionnement (recettes et dépenses) et section d’investissement (travaux et emprunts). Les recettes proviennent de la perception de la taxe syndicale et de recettes exceptionnelles. C’est la Trésorerie municipale qui paie les dépenses et encaisse les recettes. M. BOUHANDA estime la capacité d’emprunt de l’ASA à 300 000 euros.
Suite à cette présentation, il est procédé au vote d’approbation du budget prévisionnel 2015. Celui-ci est approuvé à l’unanimité.
Pour information, le document récapitulatif des comptes financiers annexé aux convocations présentait une erreur de frappe dans la partie « Compte administratif 2014 » (pour le total des résultats reportés, lire 53101,04 et non 73101,04).


3. Eclairage public :
Pour remplacer le lampadaire manquant dans l’angle de l’avenue des Sycomores, une lanterne style « Rétro » et un mât ont été posés. Pour étayer la réflexion concernant le déploiement de ce type de lampadaire à l’ensemble de la Villa, les options suivantes sont proposées :
- Installation du modèle « Rétro » sur tout le territoire de la Villa, pour un coût d’environ 50000 euros ;
- Remplacement des lampadaires au fur et à mesure des besoins (les lampadaires en place actuellement ont été posés en 1986 et peuvent durer) ;
- Remplacement par sections.
Des éléments d’information techniques sont également apportés :
- Le modèle plus moderne en place éclaire les façades, ce qui peut permettre d’éviter des cambriolages ;
- Les personnes résidant à proximité immédiate du nouveau lampadaire déplorent sa forte luminosité. A ce jour, il a été installé sans vitres. La pose de vitres pourrait peut-être réduire la luminosité.
Ainsi que des arguments d’ordre financier :
- Il pourrait être judicieux de consacrer les 50000 euros que coûterait l’équipement de l’ensemble de la Villa en lampadaires « Rétro », à l’enfouissement des réseaux ou à la réfection de la chaussée avenue des Acacias.
En conclusion de cette question, et au regard des incertitudes restant à lever, il est décidé de ne pas déployer le lampadaire « Rétro » sur toute la Villa, mais de faire un essai sur une portion de voie. L’avenue des Sycomores est retenue pour ce test.
Informations complémentaires :
- Les ampoules sont fournies par la Mairie ;
- L’angle de l’avenue des Acacias est particulièrement sombre et aurait besoin d’être éclairé par un lampadaire supplémentaire.


4. Choix d’un logo emblématique :
A l’issue d’un vote destiné à désigner un logo représentant la Villa-du-Pré parmi trois propositions, le logo n° 3 emporte la majorité des voix représentées dans cette Assemblée.


L'ordre du jour et les questions étant épuisés, la séance est levée à 22H30

 

 

Pour nous contacter :

-par courrier :

ASA Villa du Pré

Hötel de Ville

84 bis, rue André Joineau

93310 Le Pré Saint-Gervais

-par mail :

mavilladupre@gmail.com

-par le biais de ce formulaire

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
©VILLA DU PRÉ SAINT-GERVAIS